Seul, les handicapes physiques sont mis en avant au niveau des médias, certes ces derniers sont  incontestables dans le fait qu'ils mutilent des enfants ou des adultes, sans oublier les soufrrance qu'ils causent  à celui qui en est la victime et aux proches de ce dernier. Mais il existe d'autre forme de handicapes : le handicapes psychologique et psychiatrique, qui sont tous deux tabous parce qu'ils font peur! Je suis victime de l'un de ces handicape tabou, pour moi la vie v'est qu'un enfers, car on doit subir le jugement et le mpépris des autres vu que notre handicape n'est pas visible.

On pense à tord qu'on joue la comédie, qu'on est un simulateur, un fénéant... Laisson là , la bêtise humaine qui atteind ses limites dans ce cas précis et devant de telles attitudes intolérantes uniquement basées sur l'intolérance, ce qui fait toute la différence! Car nous aussi, nous souffrons mais en silence. De cela nul n'en parle ou si peut, car ça n'interesse pas les médias voyeurs!