Ce n’est pas parce qu’on ne manque de rien qu’on est plus heureux, il existera toujours un manque à combler.